jevaisvousaider

jevaisvousaider

FANNY - témoignage de Fanny

Maman , 

Moi qui n’aimais que toi, moi qui ne pensais pas

Pouvoir regarder là où tes yeux n’étaient pas,

Moi qui t’ai adulée comme on prie les dieux,

Je ne savais plus vivre autrement qu’à deux...

 

Moi qui te mettais Haut dans l’échelle du cœur

Prête à me saboter pour te lancer des fleurs

Je me suis oubliée en croyant trop en toi

Je ne me voyais plus car je ne m’aimais pas...

 

Aujourd’hui, j’ai compris qu’il me fallait trouver

D’abord l’enfant perdue, puis la femme envolée,

Celle qui était en moi et que j’avais laissée

Pour être un peu de toi, occultant mes pensées...

 

Tu n’en demeures pas point quelqu’un de merveilleux

Mais je suis à MA place et je me sens bien mieux

Quand enfin je m’écoute et défends mes idées,

Je n’ai plus peur de moi, j’ai envie d’exister...

 

L’Amour est un échange, pas une vénération

Le sentiment d’Aimer n’est pas une addiction,

C’est en devenant SOI qu’on peut enfin Donner

Quand on se sait capable d’être, de Soi, aimée...

 

Fanny,

 

"Il n'est jamais trop tard.

Si la fin d'une histoire permet de prendre conscience des erreurs commises,

Elle permet alors de mettre en place les bases pour une nouvelle histoire réussie.

Tout n'est pas alors négatif...

Rien n'est fini, tout recommence...."



12/05/2011
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres